No estimates: Predicting Without Estimates & 10 New Principles for Software Development

par Vasco Duarte, Auditorium à 09h30

We are learning better ways to develop software by doing it and helping others do it.
What would software development look like without estimates? Is it even possible to run a software project without estimating?
In this talk we review some of the main ideas behind NoEstimates and describe 10 principles for software development that support the view that Software can be successfully delivered, on time, and on budget without using the tools of estimation. There are many things that look different in a world without estimates, and in this talk we review some of those differences.

Remplaçons le mot projet par le mot stratégie !

par Cédric Pourbaix, Auditorium à 10h45

Nous remarquons que deux concepts sont difficiles à appréhender lorsque nous invitons une équipe à travailler de manière agile : prioriser par la valeur et découper le projet en incréments utilisables. Peut-on rendre ces concepts plus concrets et plus facile à aborder ? Je vous propose de remplacer le mot “Projet” par le mot “Stratégie” et de voir ce qui se passe. De la posture du PO au plan de livraison, en passant par le backlog et les estimations, nous allons revisiter tous les aspects d’un projet... euh, d’une stratégie !

5 ans pour passer du Cycle en V aux Feature Teams.

par Djim BA, Mehdi BALZA, Conférence 1 à 10h45

Dans ce talk nous vous raconterons comment nous transformons 2000 personnes, comment nos département deviennent des tribus, comment nous arrêtons de parler de projets pour parler de produits et comment nous (re)découvrons nos utilisateurs. #RH #organisation #rôles #agile #FeatureTeams #users #budget #Scrumban

Un logiciel qui fonctionne est un logiciel que l'utilisateur a plaisir à utiliser.

par Antoine Peze, Fabien Arcellier, Conférence 2 à 10h45

Avez vous déjà observé un utilisateur employer votre application dans son quotidien ? L’imaginez vous en faire une démonstration devant d’autres ? L’imaginez vous devenir l’ambassadeur de votre logiciel ? Imaginez le un instant, il détaille avec enthousiasme chaque écran, ce que signifie chaque bouton avec ses propres mots. Il transpire la confiance lors de chaque action. Vous sentez ce sentiment, cet envie de partager un produit qu’il n’a pas conçu mais qu’il s’est approprié ? L’émotion qui se dégage ici est la joie. Et ce qui y est associé est un besoin de partage. Savoir lire les émotions, les comprendre et en tirer les besoins associés nous paraît indispensable : nous sommes convaincus que la prise en compte des émotions est un vecteur de succès. Le manifeste agile nous dit : * Nous privilégions un logiciel qui fonctionne à une documentation complète Antoine (UX designer) et moi (Développeur) croyons qu’un logiciel qui fonctionne est un logiciel que l'utilisateur a plaisir à utiliser. Si vous observez attentivement vos utilisateurs, vous remarquerez plusieurs émotions. Elles représentent des feedbacks extraordinaires si vous arrivez à les capturer. Elles peuvent être d’une grande aide pour prioriser vos actions. De la colère par exemple, car le logiciel a fait une action inattendue lors d’un clic malencontreux. De la tristesse peut-être, car il ne trouve toujours pas la fonctionnalité qu’il cherche. Ou de la peur, car il se retrouve noyé au milieu d’une multitude d’actions à choisir. Joie, colère, tristesse, peur, nous croyons à la nécessité d’observer les émotions de nos utilisateurs afin de les modéliser pour les transformer en fonctionnalités au sein de nos applications. Nous souhaitons vous partager la manière dont nous traitons ce sujet et comment nous l’intégrons dans notre travail à chaque itération.

Transformation d'un programme en Agile Distribué : : lessons learned !

par Stephane Thanasack, Réunion 2
(ex Conférence 3)
à 10h45

Le recit de la transformation d'un programme d un leader de l energie, d un modele cycle v classique vers un modele agile distribue lille paris (130 ETP). Un apercu du perimetre, du dispositif, de la transition organisationnelle et technique, des challenges rencontrés ainsi que des solutions apportées au travers de Scrum et d'un mix de pratiques connues ( TDD, XP ...)

Gothamocratie, quand Gotham City adopte l'holacratie

par Pablo Pernot, Dragos Dreptate, Geraldine Legris, Réunion 3
(ex Atelier A)
à 10h45

L'atelier se base sur une trame chronologique d’événements qui arrivent à la ville de Gotham et pour lesquels les participants doivent réagir, s'adapter, prendre des décisions. La dynamique est créée avec un jeu de cartes : rôles, actions, projets, évènements, surprises, etc. La gestion d'une ville comme Gotham pose plusieurs questions : Quels sont les décisions à prendre et donc les communautés/cercles à créer et à gérer ? Quels sont les cadres et les rôles de ces cercles ? Comment réagir à différents événements ?
15 participants minimum
Les participants créent et suppriment des cercles, des rôles, prennent des décisions, subissent des événements, ont des surprises. 15 min : Présentation holacratie. Description de Gotham City et des attentes des citoyens, et des premiers cercles. 1h20 : 4 tours de 15/20 minutes : cercles (triage, gouvernance), prise de décision, réforme de la gouvernance, changement de rôles, ponctués d’événements et de surprises. À chaque round de gothamocratie un enseignement de holacratie : les liens, les cercles, la constitution, les rôles, les tensions, etc. 10min : debrief : Holacratie dans la vraie vie, chez beNext ? chez CARMA/GrDF ?

Initiation au sketchnoting

par Benoit Hermant, Réunion 4
(ex Atelier B)
à 10h45

Le sketchnoting est une discipline, regroupée au sein des techniques dites de 'Facilitation graphique'. L'objectif de celle-ci est de traduire en pensée visuelle des concepts, processus, idées, conversations, .. par la prise de notes individuelle. Vous ne savez pas dessinez ? Pas de panique, ce n'est pas un prérequis pour débuter. Venez découvrir les principes, bases et les utilisations possibles pour votre quotidien. Munis de feuilles et crayons, vous vous lancerez dans cette pratique, et chercherez à développer votre propre style.

Agile (& more) with non-IT teams (Scaling collaboration in a big retailer)

par Antonio LOPEZ, Auditorium à 11h45

Un retour d'expérience depuis ça fait 4 ans pour la transformation agile avec des équipes non-IT chez Décathlon Espagne parmi les 12.000 collaborateurs. L'idée c'est de presenter une vision générale de l'ensemble de différentes lignes de transformation : Depuis les premières conversations et le développement des rétrospectives jusqu'au travail actif pour escalader une structure de facilitation, en passant par favoriser l'auto-organisation à travers des opens espaces ou le besoin de l'expérimentation avec des cadres comme lean startup.

Où en est le contrat Agile en 2016 ?

par Laurent Delvaux, Conférence 1 à 11h45

La manière de contractualiser des développements Agile est un choix crucial qui peut avoir de lourdes conséquences sur la réussite d'un produit. Quel est l'état de l'art des différents type de contrats ? Quel niveau de compatibilité offrent-ils pour les développement d'un produit en méthode Agile ? En quoi un contrat Agile peut-il aider ? Quelles sont les règles de base d'un contrat Agile ? Cette conférence parcourra les bénéfices et inconvénients de chaque contrat en les illustrant à l'aide de cas réels.

Une CoP Agile qui marche

par Jean-Claude Grosjean, Conférence 2 à 11h45

Comment Créer une Communauté de Pratiques Agile (PO; ScrumMaster, Management) efficace dans l'Entreprise? Guilde, Communauté des POs, Tribu, Cercle des SM… peu importe le nom, elle est l'ingrédient essentiel d'une transformation agile réussie. Voici quelques clés pour que cela marche!

Du craft chez les OPS

par François Xavier VENDE, Mathieu Herbert, Réunion 2
(ex Conférence 3)
à 11h45

En 2016, on peut instancier un SI from scratch avec du code. La maturité des outils d'infrastructure nous permet d'importer des pratiques issues du monde du développement. Par ailleurs les besoins des utilisateurs de l'infrastructure (aka les Dev) emmène à repenser des services d'infrastructure classiques tel que le Monitoring ou le Backup en mode 'as a Service'. Or comme chacun sait : Dev + Service = Produit Et quelle meilleure manière de faire un produit que de le faire en agile avec des pratiques de qualité ? Nous vous conterons l'histoire d'un produit d'infrastructure avec son why, sa roadmap, ses epics et ses user stories. Nous vous plongerons dans le quotidien d'une équipe OPS avec ses rituels et ses pratiques de développement. Nous vous décrirons ce qu'est une plateforme d'intégration continue OPS et comment on teste une infrastructure en continu.

L’éducation numérique, la seule véritable transformation digitale ?

par Youmna Ovazza, Auditorium à 09h30

La confrontation difficile des adultes à la transformation digitale dans l'entreprise et dans la société alimente les fantasmes sur les jeunes et leur rapport au numérique.
Les enjeux économiques et sociaux associés au numérique sont d'importance et pourtant la France peine à développer des approches enthousiasmantes sur le sujet notamment en matière d'éducation.
A l'heure où l'éducation devient un marché et où l'enseignement du code rentre à l'école, peut-on s'inspirer de l'expérience de transformation digitale en entreprise pour développer une autre approche de l'éducation numérique ? Peut-elle se faire sans les professionnels du numérique et les développeurs de métier ?

La vraie raison pour laquelle vous allez perdre votre job au profit d’un indien ou d’un robot (indice : ce n’est pas du tout ce que vous croyez).

par Ismaël Hery, Auditorium à 10h45

“Productivity is for Robots” - Kevin Kelly, co-fondateur de Wired. Le job le plus répandu aux Etats-Unis est chauffeur de camion. Ce job va probablement disparaître d’ici 30 ans puisque des robots conduiront mieux que nous ces camions. Vous êtes développeur, Scrum Master, ou designers, et vous êtes moins inquiets pour votre sort que pour celui des chauffeurs de camion ? Vous avez tort. Vous trompez encore plus si vous regardez du côté de la croissance des capacités des robots. Regardons plutôt du côté de la baisse des capacités des humains.

Développeur, Concepteur, Architecte en milieu Agile. Qu'est ce qui change ? Et pourquoi ?

par Olivier Lemaitre, Conférence 1 à 10h45

Quel rôle pour le développeur, le concepteur ou encore l’architecte dans un environnement “Agile” ? Sont-ils tous encore nécessaires ? Peut-être pas. Ce qui est sûr ce que ces rôles doivent évoluer. Et c'est en nous appuyant sur les textes fondateurs de Jack Reeves et Martin Fowler ainsi que des modèles d’organisation comme celui d’Amazon ou Spotify que nous allons essayer de comprendre cette évolution et en expliquer les raisons.

Legacy Club

par Bruno Boucard, Thomas Pierrain, Conférence 2 à 10h45

Code non maintenable, bugs à répétition, corrections chronophages, moral dans les chaussettes... Pas étonnant que la plupart d’entre nous préfèrent travailler sur des projets où tout est à (re)construire (Greenfield) plutôt que sur du code Legacy (Brownfield). Il faut dire que le Legacy sur lequel on a perdu le contrôle est plus que pénible. C’est épuisant, voire décourageant. Et si nous nous trompions ? Et si – munis de quelques techniques de refactoring et de communication- nous pouvions inverser les choses et reprendre le contrôle… Le temps d’une session avec des bouts de live-coding, venez découvrir les trucs et astuces des gens qui préfèrent reprendre le contrôle plutôt que de subir. Voir qui préfèrent les opportunités cachées du Legacy aux pages blanches des projets Greenfield. Vous aussi, rejoignez le Legacy Club !

Qui a volé l'orange ?

par Frédéric Leguédois, Réunion 2
(ex Conférence 3)
à 10h45

La culture dominante de gestion de projet s’appuie notamment sur des engagements pris, de la contractualisation, les contrôles qui aboutissent souvent à la recherche d’un fautif en cas de problème. Ce modèle est-il le seul ? Est-il le plus efficient ? A l’issue de cette présentation vous aurez une grille de lecture très simple à mettre en œuvre mais très puissante afin d’améliorer le fonctionnement de votre organisation.

Samouraï Pizza Game

par Nicolas TONDEUR, Matthieu SALIKHOV, Réunion 3
(ex Atelier A)
à 10h45

Comment allier assurance qualité et agilité? A quel moment doivent intervenir les testeurs pour garantir un fonctionnement agile ainsi que le respect des attendus fonctionnels et qualitatifs? Autour de pizzas, possiblement déguisés en samouraïs (pas la sauce), nos deux intervenants vous montrerons, par un jeu agile, qu'il est important de bien appréhender le sujet du test et que testeurs et programmeurs ne sont pas des frères ennemis. Attention, rencontre avec des pandas possible.

Évitez la lassitude, créez vos propres formats de rétrospective

par Alban Dalle, Réunion 4
(ex Atelier B)
à 10h45

La rétrospective est considérée par la plupart des agilistes comme LE rituel incontournable, le moteur de l'amélioration continue. Mais en l'exécutant toujours de manière identique ou presque, la lassitude peut vite s'installer et l'efficacité diminuer. En repartant des bases et des étapes clés d'une rétro efficace, cet atelier vous permettra de vous exercer à composer un plan de rétrospective original à partir d'une palette d'activités.

Industrialiser le pilotage d'un projet agile

par Olivier Durnez, Auditorium à 11h45

Responsable d'un projet stratégique de la DSI SNCF Réseau réalisé en mode agile depuis 4 ans (en 2016 : 3,6 M€, 40 personnes, 3 features team), je ferais un retour d'expérience sur notre organisation et le pilotage : quels indicateurs, quel mode de fonctionnement, comment arbitrer la commande selon son plan de charge et son budget, avoir recours à des centres de service, TMA, TRA,.. La séance sera principalement axé sur l'industrialisation du fonctionnement du projet et les pratiques utilisées; SCRUM, kanban, Visual Management, Lissage de plan de charge,... L'objectif est de s'appuyer sur des exemples concrets qui pourront servir à l'audience.
Thèmes abordés :
- Emergence du besoin et mieux préparer la phase de conception
- Pilotage de plan de charge et gestion de la commande client
- Fonctionnement en mode chaine de production
- Animation d'équipes fonctionnelles
- Indicateurs et engagement de vélocité (centre de service)
- Collaboration et délégation

Living Documentation : et si faire de la doc était aussi fun que de faire du code ?

par Cyrille Martraire, Conférence 1 à 11h45

Et si la documentation pouvait être aussi fun qu'écrire du code ? Ca vous parait insensé, tant ce sujet est ennuyeux, mais ce n'est pas une fatalité !
Comment documenter votre compréhension du métier ? Comment documenter votre design ? Le tout sans écrire de doc ? Dans ce talk rythmé nous montrerons des techniques concrètes pour tout cela et plus, qui vous donneront envie de vous y mettre.
Et au-delà des recettes, nous verrons comment la démarche Living Documentation est aussi une opportunité d'améliorer votre code, votre design et vos processus !

Unscaling Agile : Beyond budget & process

par Samuel Retiere, Conférence 2 à 11h45

Dès que l'on parle d'organisations avec plus que quelques équipes revient le débat : quel est le meilleur framework pour l'agile à l'échelle ? Personnellement, je ne suis pas sûr que cela soit la bonne question car cela revient souvent à rajouter des process sur des process. Dans cette session, je propose donc de regarder comment s'organiser pour garder vitesse et flexibilité quelle que soit la taille en appliquant les principes du Beyond Budgeting. Cela parlera donc de décorrélation du budget, des objectifs et de l'allocation de ressources pour finir sur les organisations agile que cela permet de mettre en place. Le but est de donner une vision d'ensemble et de voir comment les concepts coulissent entre eux dans la vraie vie. Je me propose de donner des axes de réflexion à la question : quel alignement pour mes équipes ?

Entreprendre en mode agile et bénéficier de l’effet écosystème

par Samuel Tapin, Mickaël Deraed, Réunion 2
(ex Conférence 3)
à 11h45

Software Development is Upside Down

par Allan Kelly, Auditorium à 14h00

Software Development is really quite simple. True it requires a lot of brain power to think like a machine. But in essence it is simple - it's all ones and zeros isn’t it?
No, the difficult bit is not that you need to be a human super computer to program but that managing software development is counter intuitive, many of the maxims that other managers live by are reversed when you develop software in the twenty first century.
In other words: Software Development is Upside Down - and unless you reverse your thinking you will make it more difficult.
In this presentation Allan Kelly will look at half a dozen ways in which standard management thinking needs to be reversed if software is to be successfully developed.

DDD : et si on reprenait l'histoire par le bon bout ? Tout simplement.

par Thomas Pierrain, Jeremie GRODZISKI, Auditorium à 15h00

Introduit en 2003 par Eric Evans via son 'Blue Book', le Domain Driven Design (DDD) a reçu depuis un gros succès d'estime au sein de diverses communautés. A l'inverse, on ne peut pas dire qu'il se soit largement imposé sur le terrain ni dans nos projets. Comment expliquer un tel échec dans sa diffusion ? Est-ce le DDD en lui même qui est difficile, ou tout simplement la façon dont il est présenté qui le rends indigeste ? A travers nos propres histoires de mises en oeuvre plus ou moins réussies, nous tâcherons de revisiter le DDD avec une approche beaucoup plus accessible. Nous nous attacherons notamment à vous montrer tout ce que le DDD peut vous apporter au quotidien pour réussir vos projets.

Engagez-vous qu'ils disaient !

par Olivier Albiez, Thomas Clavier, Conférence 1 à 15h00

Surprise en lisant la doctrine militaire du Général Yakovleff. Le fonctionnement de la hiérarchie, les types de commandements et la prise de risque sont à l'opposé des nos préjugés. Profitons de cette découverte, pour réflechir à nos organisations d'entreprises.

Motivation 3.0 : Sens, Autonomie et Maîtrise

par Jérôme Guenver, Conférence 2 à 15h00

Pourquoi ? Les méthodes traditionnelles de management et de motivation qui reposent sur la politique de 'la carotte et du baton' sont un échec. Malgré cela, on continu de les utiliser au détriment de la créativité, de la performance et de la productivité. Et pourtant, au milieu du XXe siècle, Douglas McGregor, professeur de Management au MIT mène des expériences scientifiques prouvant et mettant en évidence ces échecs. Cela permet la naissance d'un nouveau paradigme de la Motivation basée sur 3 facteurs essentiels : sens, autonomie et maitrise. Avec quoi repartirez vous ? Lors de cette conférence dédiée à la Motivation 3.0, vous (re)découvrirez l'histoire de la motivation au travers d'expériences scientifiques. Vous aurez des exemples concrets de mise en place de la Motivation 3.0 basée sur le sens, l'autonomie et la maitrise. La motivation dans le contexte professionnel c'est bien, mais d'une manière générale, c'est mieux : vous aurez les clés pour savoir ce qui vous motive et comment motiver votre entourage.

Lightning Talks

par Anael Ichane, Julien Hatzig, Réunion 2
(ex Conférence 3)
à 15h00

  • Talk 1 : Mon processus de design en tant que Product Owner sans UX designer (Anael Ichane)
  • Talk 2 : Ce que la revue de code m'a apporté (Julien Hatzig)

Le théatre au service du travail collectif

par Marine Fromentin, Christophe Porchet, Réunion 3
(ex Atelier A)
à 15h00

Déjà que le jeu en entreprise, ça fait brouillon... Mais alors le théatre! Et Pourtant... Venez découvrir et expérimenter quelques exercices de théatre qui vous permettront de mettre en conditions les participants à votre session de travail afin de libérer leur esprit collectif et constructif tout en restant à l'écoute!

Gamification : Jouer ce n'est pas (seulement) gagner

par Thomas Shakeshaft, Gautier Gaspard, Réunion 4
(ex Atelier B)
à 15h00

La ludification (ou gamification) du travail a le vent en poupe. Rien d'étonnant à ce phénomène : qui s'opposerait à plus de fun dans son quotidien professionnel ? Qui peut nier l'efficacité de l'apprentissage par le jeu que nous expérimentons tous depuis nos premières semaines de vie. Mais attention : faire un jeu pour dire d'avoir joué ? Aucun intérêt ! Comme tout outil puissant, le jeu a ses risques et ses dérives qu'il faut savoir apprendre à maîtriser. Venez découvrir par la pratique en quoi un jeu bien pensé, bien conçu, bien choisi et bien amené permet de catalyser l'intelligence collective et de libérer le potentiel de chacun d'entre nous.

Les Feature Teams, du rêve à la réalité

par Basile du Plessis, Auditorium à 16h15

Les silos de l’entreprise traditionnelle (DSI/Métiers) volent aujourd’hui en éclat avec l’idée de Feature Team, équipe autonome de bout en bout (de l’idée à la production). Beaucoup d’entreprises sont aujourd’hui séduites par cette approche qui donne une priorité forte au Time To Market mais se heurtent aux limites d’une approche uniquement organisationnelle qui oublie l’aspect culturel de l’Agilité. Je vous propose par des exemples de mesurer ensemble les impacts de ce changement culturel dans tous les services de l’entreprise (IT, Métier, RH, Finance, Portfolio management, Project management…) et de donner quelques retours d’expériences sur des bonnes et mauvaises pratiques. En focus, l’impact de cette approche sur les individus et comment elle se traduit par plus d’engagement et de collaboration.

Ça ne coûte pas plus cher de bien tester!

par Guillaume Wallet, Conférence 1 à 16h15

Le test d'une application avant son déploiement / sa livraison et un effort qui doit être maîtriser autant que possible. Voici quelques recettes faciles d'automatisation permettant de réduire l'effort de test manuel. La présentation sera illustrée avec des outils du monde Java, … et d'ailleurs, tout en mettant l'accent sur la démarche afin d'offrir un point de départ à la sortie de la session. De certains concepts de base à la mise en place technique, cette présentation s'adresse à tout type de public, développeur ou pas.

J'anime une rétrospective productive

par Maxime Bonnet, Conférence 2 à 16h15

La rétrospective est un exercice important dans la démarche agile, elle permet la mise en œuvre de la boucle d'amélioration continue. Cette cérémonie est souvent mal comprise, mal animée, ce qui génère de la frustration pour l'équipe, des actions peu intéressantes et un abandon à plus ou moins court terme. La facilitation de rétrospective est un exercice particulier qui nécessite beaucoup plus de compétences que l'animation classique de réunion. Le format, l'activité mise en œuvre, le positionnement de l'animateur sont autant de paramètre qui auront une influence sur le résultat obtenu. Cette session propose de revenir sur les bases de la facilitation de rétrospective. Elle permettra aussi de faire un tour d'horizon de quelques serious games à mettre en œuvre.

Transition agile 4 real @meetic

par Nicolas Kalmanovitz, Réunion 2
(ex Conférence 3)
à 16h15

De la petite graine scrum à l’IT au jardin de l’agilité à l’échelle, nous vous proposons de partager notre histoire ou comment depuis 5 ans, nous nous appuyons sur les individus et leurs interactions pour dé-siloter l’organisation et réinventer l’expérience utilisateur, l’architecture technique et la culture d’entreprise de meetic. Au programme, réalisations, succès mais aussi obstacles et pistes d’amélioration… bref un retour de la vraie vie sans langue de bois. Si vous souhaitez savoir comment accélérer une transformation complète sans hypothéquer le business mais aussi comment monter des équipes plateformes co-localisant métier, design et dev; transformer des équipes OPS et des équipes composants traditionnellement peu favorables au changement; comment réinventer l'expérience utilisateur tout en réinventant la stack technique; comment assurer l'acculturation agile dans un milieu waterfall; comment synchroniser toute l'entreprise tous les trimestres de manière agile ... et faire de toute résistance une opportunité de changement... cette session est faite pour vous. Nous partagerons également les risques et problèmes que nous n'avions pas anticipés et les défis que meetic doit maintenant relever

User research game : learn how to validate your hypothesis !

par Claire Morin, Nicolas Vérité, Réunion 3
(ex Atelier A)
à 16h15

Je vous propose d’apprendre à reconnaître les hypothèses sur lesquelles une idée de produit se base lors de cet atelier. Souvent elles paraissent tellement évidentes qu’on oublie qu’elles sont là ! Chaque équipe aura son idée produit concurrente, elle devra trouver quelles sont les hypothèses sur lesquelles son produit se base, et comment elle peut les valider (ou les invalider) au plus vite.

DevOps : rangez vos kleenex, sortez vos k'nex !

par Yan Matagne, Antoine Stalin, Réunion 4
(ex Atelier B)
à 16h15

Le but du jeu est de construire un pont en répondant aux différentes fonctionnalités proposées. Vous serez séparé en 2 équipes de 4 personnes : équipe dev qui devra produire un maximum de fonctionnalités tandis que l'équipe ops se chargera de maintenir et de faire évoluer le socle. Comment rendre complémentaires des objectifs opposés en apparence ? Les équipes expérimenterons différents mode de collaborations en fonction des itérations parcourues.

Devenir agile à 200 personnes

par David Vandersarren, Benoit Jaillet, Auditorium à 17h15

Décathlon a lancé en 2015 le programme « CUBE » de transformation omnicanal sur ces 20 pays. En terme d’organisation, les challenges de ce programme sont de faire collaborer les 200 acteurs métiers et informatiques, et de livrer et déployer régulièrement les versions successives de ce nouveau système d’information omnicanal. Nous proposons donc un retour d'expérience sur notre passage de scrum à nexus+ pour encore renforcer notre agilité à cette échelle.

Activités de tests dans les projets agiles chez AXA

par Nawel GHIAR, Conférence 1 à 17h15

Axa France services a adopté l’agilité pour le développement de ses applications web et mobiles. Dans ce cadre, les équipes de qualification ont adapté leurs activités de tests :
- Intervention en amont des développements (rédaction de BDDs)
- Co-localisation avec les développeurs (Pair Testing)
- Evolution des outils de travail (QC/TFS)

#NoEstimates et Mob Programming : contre-intuitif et particulièrement efficace

par Nicolas Umiastowski, Conférence 2 à 17h15

Hunter Industries est une boite tout à fait classique qui commercialise des systèmes d'irrigation, en Californie. Et pourtant, en son sein, une équipe de développement jusque là totalement waterfall, s'est transformée en agile, et a maturé 2 pratiques : #NoEstimates et le Mob Programming. Celles-ci font souvent se dresser les cheveux sur la tête des managers qui en entendent parler. #NoEstimates notamment divise le petit monde de l'Agilité.... une bonne raison pour regarder ça de plus près. Quels sont ces fous, comment font-ils, et surtout... ça marche ? Nous verrons que l'agilité n'en finit pas d'évoluer, et que certaines organisations qui souhaitent mener une transition Agile, n'ont même pas conscience de cette évolution. L'idée n'est pas de mettre toutes les équipes en Mob Programming, et sans estimations, mais plutôt de se donner les moyens de choisir ce qui peut marcher le mieux dans un contexte donné.
Dans un mode complètement Lean Startup,
dans les cas où le périmètre est 100% évolutif
lorsque les équipes métier et IT ont construit une relation de confiance
et bien le terrain est peut être propice à tenter de ne plus faire d'estimations.
Dans le cas où un transfert ou une acquisition ou un transfert de compétences sont nécessaires dans l'équipe de développement
ou bien que des bonnes pratiques de programmation sont à mettre en place et partager
et bien le mob programming - à un rythme et sur des durées plus ou moins longues - peut vraiment s'avérer un booster.
Il est important de suivre ces récents développement de l'agilité, de comprendre pourquoi et comment certaines équipes en sont arrivées là, et d'en tirer des leçons pour ses propres équipes.
Je me propose de raconter le mob programming tel que ses pionniers le décrivent, et comment je l'ai vécu avec une équipe chez un leader des réservations aériennes, et de donner ma compréhension de #noestimates, et comment je le vis avec une équipe chez un leader de la grand distribution, et de comprendre pourquoi et comment cela peut tous nous intéresser.
Ce qui est contre-intuitif ne doit pas être rejeté d'un revers de la main car c'est bien souvent ce qui nous permet d'éclairer de nous horizons.

Miracles of Agility on organizations

par Marie-Christine PESSIOT, Réunion 2
(ex Conférence 3)
à 17h15

Every organisation have to evolve specifically toward ever greater Agility as there is no standard recipe. How to operate an Agile transition in a credible manner? How to change mindset in an organization? How were new cultural adjustments and internal process to progressively change? What are the key elements shared by organizations that have successfully weathered the change? And what are the potential pitfalls and problems that they can experience during this transformation? Synergies on all levels can be derived from Agile transformation for the well-being and benefit of all. After having been involved as controller in international groups, I discovered the strength of unlimited potential created by enthusiasm of the staff in my own little company during 10 years. Today I work in favour of win-win organizations where every employee is more responsible with his things and feel better as proactive force. In return, that would make the organization more intelligent and more efficient. Many forward thinking senior executives see this impending change as a clear opportunity to become more competitive as result of having a broader reach and lower costs. That brings also a new dynamic and more well-being for everyone. In this session we will focus on the different ways of working in this direction and case studies from organizations that are getting it right.